Nous allons voir, dans cet article, comment ajouter des éléments manuellement (ici, des yeelight RGB), les renommer, affiner le paramétrage, et créer un fichier annexe pour ne pas surcharger configuration.yaml.

la situation actuelle :

c’est pas très clair…

Attention : cet article présente la méthode d’ajout de matériel et d’appel à fichier annexe, en se basant sur un exemple : ajouter des yeelights de façon manuelle. L’exemple en lui même n’a aucun intérêt si vous possédez une gateway Xiaomi: elle intègrera déjà toutes vos yeelights.

Donc restez pour la méthode, ça servira toujours ! et essayez de l’appliquer, pour l’exercice 😉

Trouver comment paramétrer son matériel

allons voir sur https://home-assistant.io/components/ comment configurer manuellement une yeelight.

# Example configuration.yaml entry
light:
  - platform: yeelight
    devices:
      192.168.1.25: # donc il va falloir aller trouver chaque IP !
        name: Living Room # ha voilà, on va pouvoir les renommer !
        transition: 1000 # les yeelights ne supporte que 60 requetes par minute. ce paramétrage (contre 350 par défaut) évitera les freezes...
        use_music_mode: True #(defaults to False) perso je vais laisser à false. true permet plus de requete à la minute mais occasionne plus de consommation wifi.
        save_on_change: False #(defaults to True) au choix, veut-on que le dernier état soit réactivé lors de la prochaine utilisation, ou pas 
      192.168.1.13: # et on enchaine !
        name: Front Door

aller c’est parti.

créer un fichier annexe

rien de plus simple qu’un fichier texte à créer ?
pas forcément. vous êtes sous windows, le fichier est stocké sur un raspberry sous linux et son format doit être UTF8.

Donc bon… une bidouille vaut mieux qu’un long discours. on a un fichier « groups.yaml » tout vide, et créé par Home assistant lui même. autant le copier coller. et voilà !

ce qui nous fait un joli « groups – Copie.yaml » que nous allons renommer en yeelight.yaml, par exemple !

il suffit en suite de créer le renvoi dans configuration.yaml:

# Text to speech
tts:
  platform: google

#yeelights
light: !include yeelights.yaml


group: !include groups.yaml
automation: !include automations.yaml

et le paramétrage dans le fichier yeelights.yaml:

- platform: yeelight
  devices:
    192.168.1.xx:
      name: YL salon
      transition: 1000
      use_music_mode: false
      save_on_change: false
    192.168.1.xx:
      name: YL Jardin 8
      transition: 1000
      use_music_mode: false
      save_on_change: false
    192.168.1.xx:
      name: YL Jardin 7
      transition: 1000
      use_music_mode: false
      save_on_change: false
# (...)

voilà, là c’est mieux !

bon, après, devoir allumer et éteindre les 8 ampoules extérieur séparément, c’est un peu dommage. les mélanger à l’ampoule du salon aussi.

Il faudra voir comment les regrouper… .. plus tard !

Et maintenant ?

ça vous a plu ? ou pas ? n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques en commentaire !

on retourne au sommaire ?

on passe direct à la prochaine étape ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *